Aya Désirs du Monde
 
 
 
 
 
Accueil  -  DÉSIR D\'ORIENT  -  FUJAIRAH

FUJAIRAH


 
Bienvenue à Fujairah


image illustrative Fujairah 


Contrairement à la plupart des villes importantes du pays, la capitale de l’émirat du même nom n’a ni bras de mer, ni lagune, ni taxis d’eau. Cette grosse bourgade, mélange d’ancien et de nouveau, s’étire le long d’une côte rectiligne. Les quartiers de Regalath Road, Gurfah Road et Al-Fasseel Road situés en bord de mer sont séparés du reste de Fujairah par une vaste palmeraie. La ville est truffée de ronds-points flanqués de sculptures monumentales, parfois surprenantes. La corniche, ponctuée au nord par les jardins de l’hôtel Hilton, s’orne d’une multitude de restaurants et de cafés très animés les jours de week-end.

Entièrement localisé sur la côte est, il n’a pris son indépendance qu’en 1952 aux dépens de Sharjah. L’Emirat est percé par trois enclaves : Khor Fakkan et Kalba, qui appartiennent à Sharjah, et une troisième située entre Masafi et Murba, propriété du sultanat d’Oman. D’une superficie de 1 166 km2, le territoire de Fujairah est bordé à l’ouest par la partie septentrionale des monts Hajar et baigné à l’est par le golfe d’Oman. Le paysage épouse aussi les contours d’innombrables oueds, oasis et gorges profondes. Les rudes collines environnantes sont parsemées de vieux forts et de tours anciennes. De là, au printemps et à l’automne, on peut observer les oiseaux opérant leur migration vers la Sibérie et l’Asie centrale. L’industrie touristique gagne la côte, et les villages sont devenus de petites stations balnéaires prisées des Emiratis. Une barrière de corail artificielle offre des spots favorables à la pratique de la pêche, de la plongée sous-marine et des sports nautiques.

Contrairement aux autres émirats, Fujairah n'a jamais pu pratiquer la pêche des perles, ses eaux étant plus froides que celles du golfe Arabo-Persique. Après avoir vécu de l’agriculture et de la pêche, la ville a vu se développer les activités de son port, les bateaux préférant y mouiller plutôt que de devoir franchir le détroit d'Ormuz. L’émirat parie beaucoup sur le tourisme, et des aménagements importants sont en cours. L'émir régnant est, depuis 1974, Sheikh Hamad ibn Muhammad ash-Sharqi.
 
Les Incontournables :
  
Le musée
A l’intersection de Sheikh Zayed bin Sultan Road et Al-Nakheel Road, à environ 600 m au sud du fort. Ouvert tlj sauf samedi de 8 h à 12 h et de 16 h à 18 h, vendredi de 16 h à 18 h. Entrée payante.
Il donne un aperçu de l’histoire et du patrimoine des émirats à travers une exposition sur la vie traditionnelle et une collection de découvertes archéologiques qui proviennent des environs, à Bitnah, Bidiyah et Qidfah. Les fouilles entreprises par des archéologues émiratis et étrangers ont permis de rapporter des objets remontant à plus de quatre mille cinq cents ans, parmi lesquels des armes utilisées durant l’âge de bronze et l’âge de fer, de la poterie fine et des pièces en argent de la période préislamique, et un œuf d’autruche daté d’il y a 2 200 ans. Ces collections pourraient être déménagées dans le fort (tout proche) lorsque sa rénovation sera totalement terminée
 
Jardins Ain al-Madhab 
A environ 4 km à l’ouest du fort de Fujairah, à la sortie de la ville, dans les contreforts des monts Hajar. Ouvert tlj sauf samedi de 10 h à 23 h.
Ces jardins sont irrigués par des sources d’eau minérale chaude, chargée de soufre, utilisée dans deux piscines sur le site. Ain al-Madhab possède des chalets à usage privé au milieu de grands jardins boisés. Durant les vacances, un théâtre extérieur accueille des festivals, occasion d’entendre de la musique traditionnelle et d’admirer des danses folkloriques.
 
Fujairah Heritage Village 
Mitoyen des jardins Ain al-Madhab. Ouvert tous les jours sauf samedi de 10 h à 23 h. Entrée libre.
Déployé autour des ruines d’un vieux fort, sur une superficie de 6 000 m2, ce village culturel, ouvert en 1996, dépeint la vie telle qu’elle était avant l’ère du pétrole. Sont exposés des maisons et bateaux de pêcheurs en feuilles de palme, des outils agricoles et de chasse, ainsi que des ustensiles et des pots en argile et en bronze. On y explique aussi le système d’irrigation des champs, al-yazrah.

IFORMATIONS PRATIQUES

Nom officiel : Fujairah
Formalités : Passeport valide 6 mois après la date 
de retour. Visa obtenu sur place valable 30 jours.
Langues : arabe, anglais.
Monnaie : Dirham AED 1 € = 4,70 AED
Décalage horaire : + 2h en été, + 3h en hiver
Electricité : 220V et adaptateur pour prise 3 fiches
Indicatif téléphonique : 00 971
Climat : identique à celui d’Oman 
Carte :

 

Nous Contacter

01 42 68 68 06

 49 RUE DES MATHURINS 75008 PARIS
 
Nos Conseillers Voyages vous accueillent par téléphone 
du lundi au vendredi, de 9h à 18h30



 

S.A.R.L au capital social de 167 700 €  
Code APE  : 7911Z 
N° de licence : IM075100068
RCS : B 34062737100024
IATA : 20213211
Assurance RCP0077833

 
 
               
 




a